Bibliographie critique des querelles dramatiques au XVIIe siècle

Un premier état de cette bibliographie critique est paru à l’été 2006 dans le n° 59 de la revue Littératures classiques, qui avait pour thème La Polémique au XVIIe siècle et qui était issu des travaux du séminaire dirigée par le professeur Gérard Ferreyrolles à la Sorbonne. Les contributions abordaient tous les aspects et domaines de la polémique ; cependant comme les querelles théâtrales étaient mon terrain d’études privilégié depuis ma thèse, il m’a semblé utile de faire un point régulier de mes lectures sur ce sujet et surtout d’en faire profiter d’autres chercheurs. Le support informatique se prête en effet facilement à une mise à jour assez régulière. J’ai choisi le mode de présentation souvent pratiqué en histoire de l’art, mais aussi en histoire ou en Lettres désormais, qui permet d’éviter des renvois répétés ou compliqués : l’auteur et l’année sont d’abord mentionnés ; tous les détails bibliographiques se trouvent dans la table située à la fin ; on peut ainsi ajouter des notices ad libitum sans saturer d’informations le lecteur.

Les six grandes périodes ou divisions (à peu près chronologiques) sont restées les mêmes depuis la publication de 2006. Nous laissons de côté la querelle des Anciens et des Modernes, qui concerne moins le théâtre, qui débute certes au XVIIe siècle mais se poursuit largement au suivant et dont nous ne pourrions assurer une mise à jour correcte. La première partie, qui de fait déborde quelque peu du théâtre, s’est bien étoffée, grâce à certains colloques (Emmanuelle Hénin en 2010, Luce Albert et Loïc Nicolas 2010), aux recherches d’autres laboratoires (travaux du Gadges en 2009 et 2011) ou à des numéros de revues (Littératures classiques en 2013, Revue d’Histoire du Théâtre 2014 — pas encore mentionnée d’ailleurs car elle vient de paraître !). Si le domaine de recensement est précis et délimité, il ne peut rester à l’écart des travaux concomitants des spécialistes en rhétorique, en stylistique, en histoire sociale ou religieuse, etc. Le XVIIe siècle, contrairement à une idée reçue, a été constamment polémique.

En 2013 Alain Viala appelait de ses vœux une « entreprise collective » pour l’étude des disputes, querelles, controverses, polémiques de la première modernité. C’est donc avec plaisir que, dans le cadre des recherches du laboratoire DYPAC, nous participons aux débats en continuant à offrir cette bibliographie critique sur un domaine particulier à la communauté des chercheurs.

> Consultez la bibliographie

Jean-Marc Civardi
Maître de conférences en littérature française


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *